Site Model

Simultanément dans 12 villes en France, la Nuit des Chercheur.e.s s'est déroulé le vendredi 28 septembre de 19h à minuit, en plein cœur d’Océanopolis. Cette nouvelle édition fut l’occasion d’échanger avec les scientifiques et de découvrir la recherche autrement.

La Nuit Européenne des Chercheur·e·s : qu'est-ce que c'est ?

Durant la nuit du vendredi 28 septembre, la Nuit Européenne des Chercheur·e·s, impulsée par la Commission européenne, a donner rendez-vous aux petits et grands amoureux des sciences pour venir partager, découvrir, échanger et peut-être même faire naître des Idées. Ce fut l’occasion de rencontrer chercheurs, hommes ou femmes, de toutes disciplines dans chacune des 12 villes partenaires de France : Albi, Angers, Besançon, Bordeaux, Brest, Dijon, Le Mans, Limoges, Lyon, Marseille, Paris, Toulouse. Pas question de tomber dans le conformisme, ni de passer la soirée à lire des exposés ! La Nuit Européenne des Chercheur·e·s est, chaque année, un événement décalé, insolite et surtout ludique. Les visiteurs, véritables acteurs de la veillée, furent plongés dans des ambiances aussi éloignées que possible du monde de la recherche : scénographes, créateurs, médiateurs préparent des parcours d’immersion extravagants pour amener les spectateurs à regarder les chercheurs autrement.
 

La thématique "1001 histoires"

Pour cette 14ème édition, la Nuit Européenne des Chercheur·e·s fut placée sous la thématique « 1001 histoires ». Ce thème fut l'occasion de raconter les sciences, de découvrir des histoires de sciences ou des histoires de chercheur.e.s. C'est donc l'art de la narration qui fut le fil rouge de cette édition. Mettre la recherche en récit est une excellente manière d'impliquer, d'intriguer, d'interroger, d'éveiller la curiosité du public. Transmettre ses connaissances, c'est raconter une histoire et la rendre passionnante.
Des petites animations (ou de jeux) séquencées et scénarisées, mirent en images ou en scène la vie des chercheur·e·s.


Au programme des travaux sous forme d'anecdote, d'histoire drôle, d'énigme ou de conte, démêlez le vrai du faux parmi plusieurs idées reçues.
Encore plus que pour les années précédentes, ce thème invite les chercheur.e.s en sciences humaines et sociales et en particulier en histoire, archéologie, patrimoine, littérature et arts à partager leurs histoires.

Informations pratiques

C'était le vendredi 28 septembre dernier,
de 19 h à minuit
Entrée fut libre et gratuite
Plus d'informations sur http://nuitdeschercheurs-France.eu
 

Rendez-vous en septembre 2019 pour la prochaine édition de la Nuit des Chercheurs

© Océanopolis