Héritages et Constructions dans le Texte et l'Image

HCTI
HÉRITAGES ET CONSTRUCTIONS DANS LE TEXTE ET L'IMAGE

Simplification et adaptation du texte

La simplification des textes est utilisée dans le domaine de la traduction, localisation et rédaction technique. La pré-édition est le processus par lequel un humain prépare un document avant d'appliquer la traduction automatique afin d'obtenir de meilleurs résultats et de réduire la charge de travail de post-édition, ce qui est devenu un choix courant pour les entreprises publiant leur contenu dans différentes langues.
En outre, la simplification du texte permet d'améliorer les applications de traitement automatique de la langue naturelle, notamment les résultats de la traduction automatique. Ainsi, la simplification automatique de textes pourrait être utile dans divers domaines tels que la communication scientifique, le journalisme scientifique, la politique et l'éducation, tant pour les cours de sciences que pour la didactique. La vulgarisation scientifique et le journalisme scientifique sont l'un des plus anciens programmes de l'UNESCO.
Les textes simplifiés sont également plus accessibles aux locuteurs non natifs, aux jeunes lecteurs, aux personnes souffrant d'un handicap de lecture ou ayant un niveau d'éducation inférieur (objectif de développement durable INÉGALITÉ RÉDUITE).
Les textes scientifiques, tels que les publications de recherche, peuvent être difficiles à comprendre pour les non-experts du domaine ou les scientifiques qui ne sont pas concernés par la publication. L'amélioration de la compréhensibilité des textes et leur adaptation à différents publics restent un problème non résolu. La simplification de textes est un pas en avant pour rendre la recherche réellement ouverte, accessible et compréhensible pour tout le monde, pour développer un contre-discours aux fake news basées sur des résultats scientifiques, pour permettre aux gens de lire plus rapidement et par conséquent, de devenir plus conscients des résultats scientifiques, surtout avec une explosion de la science ouverte pendant la pandémie actuelle de COVID-19 (objectif de développement durable ÉDUCATION DE QUALITÉ).

Contacts : Liana Ermakova, Elise Mathurin.

 

PROGRAMME 


8:30
Accueil et café

9:00
Ouverture

- Liana Ermakova, Universsité de Bretagne Occidentale, France

Présentation

9:15
Gérer terminologie(s) et connaissances spécialisées dans la traduction intralinguale : le cas des mesures sanitaires COVID dans les variétés simplifiées de français et d’allemand

- Léo Annebi, Université de Bourgogne, France

- Julia Degenhardt, Université de Bourgogne, France

- Laurent Gautier, Université de Bourgogne, France

Résumé en format PDF

9:45
Vers une simplification automatique de textes en français : bilan des travaux du projet ALECTOR (ressources, approches et évaluations)

- Nuria Gala, Aix Marseille Université, Laboratoire Parole et Langage (LPL UMR 7309), France

Résumé en format PDF

10:30
Pause

10:45
Simplification et vulgarisation médicale : quelle(s) reformulation(s) et traduction(s) pour un public à faible niveau de littératie ?

- Sara Vecchiato, Università degli Studi di Udine, Italie

- Sonia Gerolimich, Università degli Studi di Udine, Italie

Résumé en format PDF

11:30
Une méthodologie multimodale de représentation pour les traducteurs. Comment se familiariser rapidement avec la terminologie d’un sujet spécifique (A Multimodal Mapping Methodology for Translators. How to quickly familiarize yourself with a subject area terminology)

Une machine bilingue sémantique aidant à rechercher des domaines de connaissance et des équivalents de traductions pour des textes scientifiques comparables : conception et implémentation (A bilingual semantic engine to help search specialized fields of knowledge and translation equivalents from comparable scientific texts: design and implementation)

- Sílvia Araújo, Université de Minho, Portugal

- Micaela Aguiar, Université de Minho, Portugal

- Diogo Monteiro, Université de Minho, Portugal

Résumé en format PDF

12:15
Buffet

14:00
Interprétation de la lecture pour l’acuité : Augmenter l’apprentissage humain par des compléments d’expérience (Reading of Reading for Actuating: Augmenting Human Learning by Experiential Supplements)

- Koichi Kise, Université de la Préfecture d’Osaka, Japon

Résumé en format PDF

14:45
A quel point doit-on connaître un sujet pour rédiger, réécrire et corriger des documents de recherche ? (How well does one need to understand a subject to write, rewrite and correct research papers?)

- Helen Mccombie, Université de Bretagne Occidentale, Bureau de Traduction de l’UBO, France

Résumé en format PDF

15:15
L’impact de la formation à la simplification des textes sur l’intelligibilité : Combinaison de mesures automatisées et de l’évaluation humaine (The impact of text simplification training on comprehensibility: Combining automated metrics and human evaluation)

- Alessandra Rossetti, Universiteit Antwerpen, Belgique

- Luuk Van Waes, Universiteit Antwerpen, Belgique

Résumé en format PDF

15:45
Pause

16:00
La traduction collaborative d’un traité d’anatomie du XVIIIe siècle en latin se prête-t-elle à la simplification : l’expérience du Projet Libros+

- Benoit Jeanjean, Université de Bretagne Occidentale, France

16:30
Simplification automatique des textes scientifiques

- Julien Jouan, Université de Bretagne Occidentale, France

Résumé en format PDF

17:00
Regard critique sur la « simplification d’un texte »

- Anca Christine Pascu, Université de Bretagne Occidentale, France

Résumé en format PDF

17:30
Fermeture


 

Actualité