Génie-mécanique - UBO - Brest

Témoignages

Maxime 2016-2017

Lors de ma dernière année de master j’ai réalisé un stage de 6 mois au sein de la société OXYMAX, spécialisée dans la découpe et l’assemblage de métaux. Ce stage, orienté Méthode et Qualité, m’a permis, à la fin de mon cursus étudiant, d’intégrer la société TE2M en tant que responsable qualité. Travaillant dans le domaine de l’aéronautique et la défense, cette société m’a permis d’être en contact avec de nombreux poids lourds de ces secteurs en France. Grâce à la polyvalence qu’offre le master, ma fonction a vite évolué et j’ai également géré le portefeuille et la fabrication de pièces pour 3 clients spécifiques. Durant cette première expérience, je recevais quelques sollicitations d’autres sociétés. C’est ainsi qu’aujourd’hui, après une première expérience réussie, je décide de changer de cap et de rejoindre de nouveau OXYMAX, cette fois en tant que chargé d’affaires en chaudronnerie complexe. Ce nouveau challenge me permet d’effectuer l’interface entre les clients et les services de l’entreprise par la prise en charge des aspects commerciaux, techniques et financiers.
En soi la formation permet aux étudiants d’arriver sur le monde de l’emploi avec un bagage technique conséquent, une première expérience en industrie et une ouverture sur des domaines d’activités très variés.

         

Maxime 2014-2015

Lors de votre formation, vous avez suivi la dernière année de votre master en Contrat de Professionnalisation, quel rôle aviez-vous au sein de l'entreprise ?

Ayant trouvé mon contrat de professionnalisation dans une PME de 25 personnes, j'ai eu l'occasion de travailler dans plusieurs secteurs. De fait, la société AMZAIR industrie concepteur et fabricant de pompes à chaleur venait d'être rachetée et ce restructurée. Mon maître d'apprentissage, M.Desmousseaux, président de la société, m'a donc fait participer à des projets de conception de nouvelles PAC, d'industrialisation et d'optimisation des coûts de revient.

Concrètement, que cette expérience vous a apporte ? Diriez-vous que cette expérience était plus proche du stage que d'une 1ère expérience professionnelle ? Pourquoi ?

Durant mon cursus scolaire j'ai eu l'occasion de faire plusieurs stage en entreprise. J'ai eu le sentiment que l'année de professionnalisation était une vraie première expérience professionnelle. En effet, mon contrat a été signé pour ma dernière année de master suite à un stage effectué en fin de M1. Je connaissais donc déjà bien l'entreprise et j'ai pu m'intégrer aux projets de manière plus concrète que lors de mes précédents stages.

Pensez-vous que cette année vous a permis de renforcer vos convictions sur le fait que vous faisiez le bon choix de métier, de secteur d'activité. Cela vous a t'il armé pour l'avenir ?

Je pense que mon choix de carrière ne s'est pas décidé lors de cette année de professionnalisation. Cependant, elle m'a permis de faire un premier choix d'orientation entre la conception et la gestion de production. De fait, suite à mon année de professionnalisation j'ai signé un CDI en contrat de génération pour le poste de responsable de production. Après une année passée à ce poste j'ai eu l'occasion d'évoluer et de devenir responsable technique un rôle qui me correspond mieux. Je ne pense pas qu'en une seule année nous puissions faire un choix définitif sur un poste et un secteur d’activité. Cette année permet surtout d’appréhender le monde du travail et ses différents enjeux et d'être opérationnel plus rapidement.

Sophie 2010-2011

Suite au Contrat de Travail à Durée Déterminée chez Claas Trcactor au Mans, j'ai postulé chez ATN pour travailler au bureau d'études. A l'issue des 2 premiers mois d'embauche, on m'a proposé le poste de Responsable de Production. Je suis donc en charge de l'ensemble de l'organisation de la production avec 3 lignes de montage de nacelles et je manage une trentaine de personnes. Cette année, j'ai participé au prix de la Vocation Féminine dans les Métiers de l'Industrie et j'ai remporté le titre sur le Département du Lot et Garonne.