Site Model

faculté de médecine
& sciences de la santé

Taxe d'Apprentissage

Parce que nos étudiants d’aujourd’hui seront les médecins de demain, investissez dans la faculté de médecine et des sciences de la santé

Pour la Faculté de Médecine et des Sciences de la Santé, le versement de la taxe d’apprentissage par le monde industriel représente un complément de financement très appréciable. Il autorise une liberté budgétaire totalement tournée vers le financement de la formation initiale des futurs praticiens : matériel pédagogique, instrumentation pour travaux, pratiques, innovations pédagogiques, centre de simulation en santé, apprentissage métier par l’échographie (écho-anatomie). Ce soutien nous permet de maintenir la gratuité des fournitures nécessaires à la formation académique.

La recherche permanente de qualité de la formation médicale

L’UFR de Médecine et des Sciences de la Santé se positionne dans le cadre de ses missions de formations (formations médicale et en sciences de la santé), de recherche médicale et en sciences de la santé, de soins et de responsabilité sociale et sociétale. En 15 ans, l’augmentation du numerus clausus des formations médicales et des places d’internat, le développement de la formation continue et les réformes portant sur l’Universitarisation des formations paramédicales se sont traduit par une augmentation des inscriptions universitaires à l’UFR. Pour autant, il s’agit d’une faculté à taille humaine avec ses forces et ses faiblesses qui entend promouvoir l’excellence et la qualité de sa formation, encourager le développement de la recherche en sciences de la santé et assurer son rôle.

Des formations au service de la santé

Il s’agit de formations professionnalisantes où l’étudiant en médecine intègre le milieu hospitalier et bénéficie d’une formation académique et pratique par alternance. La formation médicale répond aux besoins de santé sur le territoire national et l’intégration professionnelle est de 100%. Les études de santé comprennent deux parcours de formation : les formations Licence - Master - Doctorat en sciences de la santé ainsi que les formations médicales. Trois concours sont organisés : celui de la PACES (Première Année Commune des Études de Santé) conduisant à l’entrée dans les formations médicales et paramédicales des métiers de la rééducation, celui des ECNi (Épreuves Classantes Nationales informatisées) conditionnant le choix final professionnalisant des spécialités médicales et enfin les épreuves d’évaluation des aptitudes aux études d’orthophonie.

Par ailleurs, à compter de l’année 2018-2019, l’UFR de Médecine et des Sciences de la Santé s’engage dans un nouveau dispositif d’accès aux études de santé (PACES adaptée) qui constitue un nouveau parcours dédié à la réussite des étudiants. L’objectif est d’aider l’étudiant à réussir, de diversifier l’accès aux études de médecine et d’améliorer les réorientations.

Nos projets réalisés grâce à la taxe d'apprentissage

Ces dernières années, les versements de la taxe d’apprentissage par le secteur industriel ont permis à l’UFR de Médecine et des Sciences de la Santé de :

• Participer au financement des travaux de réhabilitation et de rénovation du laboratoire d’anatomie et à l’acquisition d’une table de dissection virtuelle.

 

• Se doter de matériels pédagogiques au profit du centre de simulation en santé (CESIM), structure innovante d’enseignement, pour reconstruire des situations de soins permettant un apprentissage par l’action.

• Consolider la démarche numérique en santé (acquisition des tablettes numériques pour les ECNi et les contrôles des connaissances facultaires, enseignements interactifs, classes inversées) nécessaire à la généralisation des outils numériques dans les formations en santé.

Dans les prochains mois, nous souhaitons :

• Poursuivre le développement de la simulation en santé construisant le nouveau paradigme de la triade pédagogique : enseignement académique, enseignement en simulation (réel simulé) et enseignement en stage (réel).

• Maîtriser la formation initiale en sciences humaines et sociales dans le but d’appliquer le concept de « Médecine Centrée sur la Personne ».

• Développer des outils de pédagogie innovante et numérique adaptés aux pratiques médicales de demain.

• Mieux organiser les études en santé autour de la préparation du projet professionnel et de la carte de la démographie des professionnels de santé.

• Développer le rôle sociétal de la faculté et donner aux citoyens une ouverture universitaire de l’action et la réflexion en santé, dans la prévention primaire, éducation pour la santé, promotion de la santé (Université Citoyenne de Prévention de la Santé).

Formulaire de promesse

Taxe d'apprentissage 2019 - Date limite 1er mars 2019

Notre code UAI

0290128G

Votre contact :
nathalie.coulon@univ-brest.fr
Tel. 02 98 01 64 44