Site Model

direction
recherche innovation
et valorisation economique

Observation 3D de l'Océan - O3DO

 

PHASE 1


Financeurs :

Union Européenne (FEDER) : 140 000 €

Région Bretagne : 159 000 €

Conseil Départemental du Finistère : 100 000€

Brest Métropole : 35 000 €

 

Equipement financé :

Célérimètre de courant haute résolution : 18 950 € HT

Sonde multiparamètres : 11 649 € HT

Support cage tripode : 4 700 € HT

Sondeur acoustique bi-fréquence 38 et 120kHz : 67 156 € HT

Sonde multiparamètres : 11 900 € HT

Sondeur acoustique 200kHz : 36 370 € HT

Station d'observation acoustique longue durée : 143 000 € HT

Electromagnétisme fond de mer : 140 275 € HT

 

PHASE 2

Financeurs :

Union Européenne (FEDER) : 91 000 €

Etat : 100 000 €

Région Bretagne : 81 000 €

 

Equipement financé :

Capteurs électromagnétiques fond de mer : 87 000 € HT
Fluoroprobe - détection du phytoplancton dans la colonne d'eau : 30 000 € HT
Profileur de microstructures océaniques : 100 000 € HT
Capteur de mesures des échanges océan-atmosphère : 30 000 € HT
Capteur de mesure de la matière en suspension : 25 000 € HT

 

 

Descriptif du projet :

L’objectif du projet O3DO est de conforter la place nationale et internationale de l’IUEM dans l’observation des domaines océaniques, y compris des domaines du plateau continental et côtier. Il s’agit d’acquisition d’équipements d’observation haute-résolution des paramètres physiques, biogéochimiques et biologiques dans la colonne d’eau et à l’interface air/mer, et d’observation géophysique de surface et de sub-surface du plancher océanique. L’opération comprend également le développement d’observations géophysiques long-terme destinés aux régions inaccessibles aux observatoires terrestres et aux réseaux sous-marins câblés. Ces outils ont en commun d’être déployés à partir de navires océanographiques et de répondre aux contraintes communes du milieu marin et des déploiements océaniques.